Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 08:40



         
ATTENTION MON PAPILLON S'ENVOLE !!!!

BONNE JOURNEE

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 20:33

CESCLO2

++  UNE VRAI INVATION CHEZ MOI !!!    






FICHIER PDF à ENREGISTRER : ICI



 Voici celui de VT (elle débute!!)
http://lecoffreatissu.over-blog.com/categorie-10648387.html


VOICI CELUI DE BISEVERINE
Réalisé en SEPTEMBRE 2009 (à la rentrée)




 



papillon-en-plastique.jpg MODELES DES COLORIAGES ou WINDOW sur ce cite :
http://www.coloriages.biz/coloriage/105/Papillons


















Papillon
Papillon tout petit :-))
Vue chez http://verom.canalblog.com/albums/passion_couture/photos/25990797-papillon_tout_petit_____.html


DSC03365
Vu chez fleur  et   http://godetia2.perso.sfr.fr/M01.html



Partager cet article
Repost0
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 17:48
Le block-roll sert à enrouler vos broderies pour les protéger de la saleté et des plis disgracieux que l’on a parfois du mal à faire disparaître…


Explications de la part de :
Lucialoo


link

Soyons franche, le montage d’un block-roll, sans être très compliqué, n’est pas non plus aussi aisé qu’il n’y parait ! Je vous conseille fortement de bien lire toutes les explications avant de vous lancer et de bien visualiser ce qu’on va faire.

Si vous réalisez un block-roll grâce à ces explications, ce serait sympa de m’envoyer une petite photo pour la galerie ;-).

Matériel nécessaire

- du tissu (pas trop épais) aux couleurs de votre choix
- une broderie (facultatif)
- du thermocollant double face de la taille du block-roll
- du ruban (environ 1m - 1.50m)
- de la craie de tailleur
- un tube en PVC d’environ 5 cm de diamètre et de la largeur du block-roll (se trouve dans les magasins de bricolage genre Leroy Merlin / Castorama)

1ère étape : la préparation du matériel

Avant toute chose, ce montage permet de déhousser le tube en PVC et donc de laver le block-roll ! Pour éviter tout rétricement ultérieur, il faut donc laver tous les tissus utilisés et les repasser avant même de commencer.

Ceci étant fait, il s’agit de déterminer la taille de votre block-roll. Celui-ci va vous servir à enrouler vos broderies, donc il est important qu’il ait une taille qui soit suffisamment grande pour pouvoir accueillir la majorité de vos ouvrages. Personnellement j’ai opté pour un tapis de 35 x 55 cm + 10 cm de languette (la partie triangulaire au bout).

Ensuite il va falloir choisir comment agencer vos tissus à votre goût, le but final étant d’obtenir un rectangle de 35 x 55 cm + une languette de 10 cm de hauteur. A l’intérieur de cela, vous pouvez composer votre propre patchwork de tissus, ou encore n’utiliser qu’un seul grand morceau pour plus de simplicité.

N’ayant pas choisi la simplicité, je me suis fait un shéma au préalable, pour identifier toutes les pièces de tissus dont j’aurai besoin.

Revoyons un peu nos cours de mathématiques pour calculer les dimensions de la pièce numéro 1 qui sera donc celle qui va recouvrir notre tube en PVC. Pour la largeur pas de soucis : c’est la celle de votre block roll (35 cm dans mon cas). Et pour la hauteur, je rapelle à toutes celles qui ont dormi pendant les cours que le périmètre d’un cercle se calcul en multipliant Pi (3.14159) x diamètre du tube. Le mien ayant 5 cm, j’ai donc une hauteur de 15.7 cm.

A l’aide de la craie, tracez ensuite vos pièces sur vos tissus et découpez-les en laissant 1 à 2 cm de marge tout autour.

Si comme moi vous souhaitez ajouter des appliqués ou des rubans sur certaines parties de votre block-roll, faites-le de suite.

Pour toutes mes applications, j’ai utilisé du thermocollant double face. Voici un exemple avec la pose d’un galon : on découpe une bande de thermocollant légèrement plus petit que le galon, puis on passe un coup de fer à repasser pour le fixer. Ensuite on enlève la bande protectrice de la 2ème face du thermocollant, on l’applique sur le tissu et on fixe au fer.

Pour l’application d’un coeur (ou d’une autre forme), il est plus simple de tracer le coeur sur la bande protectrice du termocollant, de découper un carré qui contient cette forme, de l’appliquer sur le tissus à l’aide du fer à repasser, puis de découper le coeur, ainsi le thermocollant va bien jusqu’au bord du coeur.

2ème étape : la couture du tapis

On va commencer par le montage de notre tapis. En partant de la pièce centrale, on va simplement coudre les pièces les unes après les autres. Je rappelle qu’on coud toujours endroit contre endroit, puis on ouvre les coutures au fer à repasser.

Après avoir fait cela pour l’avant et l’arrière, voici ce que l’on obtient. Comme vous pouvez le voir, pour l’instant la languette est toujours rectangulaire.

3ème étape : la couture de la pièce numéro 1

Revenons à notre pièce n°1. Maintenant qu’on a déterminé sa hauteur, il va falloir lui coudre des petites languettes de chaque côté, dans lesquelles on va faire passer un lien pour fermer les côtés et masquer notre tube PVC.

On va donc couper 2 petits morceaux de tissus qui devront avoir pour longueur la hauteur de la pièce n°1 (+ 1cm de marge de chaque côté) et pour hauteur le rayon de votre tube (la moitié du diamètre) + 3 cm.

Pliez votre tissu à 1 cm de chaque côté de manière à ce que la longueur restante soit bien égale à notre hauteur n°1. Ensuite, dans le sens de la longueur, faites un rentré de 0.5 cm puis un autre de 1 cm de manière à former une coulisse dans laquelle on fera passer notre ruban. Piquez les extrémités des languettes (cf photo du dessous), puis rabattez la coulisse et piquez au bord intérieur (de manière à former un espace pour le lien coulissant).

Procédez de même pour la 2ème languette.

On va maintenant coudre ces 2 languettes sur la pièce n°1. Pour cela les épingler de chaque côté, endroit sur endroit, de manière à ce qu’elles s’alignent parfaitement sur les côtés du rectangle que l’on avait dessiné sur la pièce n°1. Une fois cousu, l’espace comprit entre ces 2 languettes doit être la largeur de votre block-roll, et la partie visible des languettes doit être le rayon de votre tube de PVC.

Sur cette photo le tissus rouge est plié en 2 pour que vous puissiez voir comment la languette est épinglée sur l’endroit et sur l’envers.

On coud le tout et on ouvre les coutures en rabattant les 2 surplus de tissus vers l’intérieur (et non 1 de chaque côté comme d’habitude).

4ème étape : l’assemblage final

Nous avons donc 3 parties qu’il va falloir assembler : le tapis face intérieure, le tapis face extérieur et la pièce n°1 avec ses languettes.

Sur l’une des 2 faces du tapis, on va appliquer du thermocollant double face aux dimensions exactes du block-roll. Désolée je n’ai pas de photos car au départ j’avais prévu de maintenir les 2 faces grâce à quelques traits de couture, comme je l’avais fais pour mon 1er block roll, mais celui-ci étant plus grand ça n’a pas marché correctement et j’ai inséré du thermocollant tout à la fin, après avoir rouvert une partie de mes coutures ! Donc pour l’instant on colle une face du thermocollant sur une face du tapis.

Puis on pose les 2 faces du tapis endroit contre endroit en alignant bien nos repères tracés à la craie. Le plus important est que les 2 coutures qui séparent la languette triangulaire du reste du tapis se superposent parfaitement. On épingle le tout jusqu’à environ 10 cm du haut.

En haut, il falloir insérer la pièce n°1. Je suis désolée mais j’ai malheureusement oublié de le prendre en photo alors lisez très attentivement car c’est une étape importante ! Pliez votre pièce n°1 en 2 envers contre envers de manière à aligner parfaitement nos traits à la craie et à obtenir un rond dans lequel on pourra glisser le tube en PVC. Ne marquez pas le pli car vous aurez du mal à le faire disparaître par la suite. Epinglez pour maintenir en place. Là où la chose se complique, c’est qu’il va falloir insérer ce tissus à l’intérieur de nos 2 faces et aligner toutes les marques à la craie.

Je vous ai fait une simulation avec du papier pour que vous compreniez mieux. La feuille jaune est notre pièce 1, tandis que les feuilles bleues sont les 2 faces du tapis. A l’intérieur on a donc l’endroit d’une des faces du tapis, qui se retrouve contre l’endroit de la pièce n°1 qui forme une boucle et se retrouve contre l’endroit de la 2ème face du tapis.

On épingle les 4 couches et on coud sur le trait horizontal. Cette étape doit être parfaitement réalisée pour le tube rentre pile poil dans la pièce n°1. A ce moment là du montage, je vous conseille d’ailleurs d’essayer d’insérer votre tube pour être sure que ça marche. Au besoin, rouvrir et recommencer.

A présent on va plier notre pièce n°1 en diagonal vers l’intérieur du block-roll et épingler les 10 cm au bord du tapis que l’on avait laissés ouvert précédemment. Comme on va coudre tout le tour du block-roll, il faut rentrer au maximum la pièce n°1 pour ne pas la prendre dans la couture !

Une dernière chose avant de coudre : pensez à insérer le ruban qui vous servira à fermer votre block-roll ! Comme on va retourner l’ouvrage, il faut que votre ruban pende à l’intérieur du tapis, c’est-à dire que sur la photo ci-dessous, ce qu’on voit dépasser est le petit morceau qui sera à l’intérieur du tapis, tandis que la grande longueur se trouve à l’intérieur. J’ai utilisé 2 x 50 cm de ruban.

Le block-roll est quasiment monté ! Il ne vous reste plus qu’à coudre les côtés restant en n’oubliant pas de laisser une ouverture de 10-15 cm qui nous permettra de retourner l’ouvrage. Ceci fait, on va couper notre languette en triangle, enlever la feuille protectrice du thermocollant et retouner le tout.

Il ne reste plus qu’à fermer l’ouverture à petits points cachés et à repasser l’ouvrage pour que le thermocollant colle les 2 faces ensemble. Pour finir, à l’aide d’un épingle à nourrice, on fait passer un ruban ou une ficelle dans les coulisses et on insère notre tube PVC. En faisant cela, vous risquez de repousser les petits rabats vers l’extérieur (côté languette). Utilisez une lime à ongles ou un ciseau à bouts ronds pour faire le tour du tube et les insérer à nouveau côté tube.

Et voilà ! C’était du boulot, mais on est très fière, vous ne trouvez pas ?

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 08:30


Je lance un jeu à publier très largement sur vos blogs avec photo, mon lien et le texte ci-dessous !!!
- - -

Bientôt le 1000ème commentaire va tomber et ça s'arrose !!!
chez CESCLO2 :
http://cesclo2-patchwork-et-tissus.over-blog.com/article-34312195.html

- POUR LE 50ème COMM sur CET ARTICLE = 1 CADEAU
- POUR LE 1000 ème COMM sur l'ensemble de mon blog = 1 CADEAU
- POUR LA 100ème inscription à ma NEWLETTERS = 1 CADEAU


BONNE CHANCE

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 08:17
Me voici de retour des vacances et j'ai accroché les présents que j'ai gagné...de chez Céline


 http://rolcenitas.canalblog.com/

 

 
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 08:05
Pour titine67 : http://titineg67.skyrock.com/friends2.html

 Elle adore les tissus sur l'afrique !!!
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 20:28

Un peu d'histoire : Depuis des siècles, des Patchworks de toutes sortes sont réalisés.
Au départ par souci d'économie, il s'agissait de couvre-lits ou vêtements rapiécés, puis au fur et à mesure le Patchwork est devenu un passe temps à la mode, notamment en Europe et particulièrement en Angleterre.
 
De nombreux pays réalisent des Patchworks selon des traditions ancestrales, chaque génération de filles y ajoutent quelques choses, et c'est ainsi que de nombreux motifs ont ainsi évolués à force d'être recopiés. Certains rappellent des évènements familiaux ou sociaux, d'autres de la religion ou des croyances paysannes.
Ainsi, au Japon, l'art du pliage c'est étendu au tissu (Origami) et permet de réaliser des oeuvres en "relief" magnifiques, la transparence des tissus est mise en valeur par la technique du Pojagi.
   
En Amérique centrale (au Panama), la Mola est une superposition de tissus pouvant aller jusqu'à sept, que l'on découpe, puis ouvre pour découvrir la couleur des différentes couches. Cette technique essentiellement composée d'appliqué inversé utilise des tissus de couleur vives.    
En Polynésie, le Tifaifai est roi : ce sont des motifs de végétaux (Arums, Hibiscus, Ananas, Jasmin, Arbre à Pain) qui sont reproduits le plus souvent à main levée sur des feuille de papier pliées en quatre (gabarit). Ils sont ensuite découpés dans un drap (plié en quatre) puis ouvert pour être appliqués et cousus sur un autre drap de couleur différente.    
     
De nombreuses techniques existent :
  • le Patchwork à l'Anglaise : qui consiste à assembler des tissus à formes géométriques (losange ou hexagone le plus souvent) ou irrégulière (comme par exemple le "crazy" ou ouvrage fou, où les pièces jetées au hasard sont assemblées par une couture décorative).
  • le Patchwork Américain : qui consiste lui à coudre ensemble des blocs composés eux mêmes de pièces géométriques.
  • l'appliqué ou l'on obtient le motif final en cousant des formes sur un fond de couleur différente.
Des techniques plus contemporaines comme l'art textile qui consiste à fixer sur un tissus ou entre elles différentes fibres, le plus souvent végétales (laine, soie, lin), ainsi que des fils d'or ou d'argent, enrichissent le patchwork.

Toutes ces techniques ne sont pas difficiles à apprendre mais la patience  et la minutie sont importantes. Sachez néanmoins que le plaisir de la réalisation doit rester l'essentiel.
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 19:54


DATE A RETENIR, en ALSACE dans le Bas-Rhin près de WISSEMBOURG (67)
http://maps.google.fr/maps?hl=fr&tab=wl&q=ALTENSTADT



Partager cet article
Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 09:26

 

Elle vous propose ici un tuto tout simple pour vous faire un Vrai sarouel Indien tels qu'ils sont portés là bas nottament par certaines danseuses bollywoodiennes.

(le sarouel du tuto est Vendu chez elle)

DSCF1674_

 

Pas cher, vite fait, bien fait pour une personne mesurant entre 1M50 et 1M70. Pour les plus grandes, il suffit d'agrandir le carré. (C’est mon premier tuto alors si vous avez des questions, n’hésitez pas !!)

 

Pour faire un sarouel tip top, il vous faut :

-2 mètres de tissus type toile serge (100% coton)

-1 mètre de jersey

-du fil

-une machine

-et vos mimines !!!!

 

Voici le patron :

C'est un carré de tissus d'environs 142cm/142cm:

tuto_sarouel

tuto_sarouel2

C’est parti, on va faire fumer les machines !!!

 

Etape 1 :

 

Découper  le carré de tissu du sarouel puis surjetez les coutures au niveau de l’ouverture pour les pieds.

Puis découper le bandeau en jersey, qui nous servira de ceinture stretch.

Si vous voulez décorer votre sarouel en mettant des décorations dessus, patch etc…C’est le moment !

 

DSCF1656

 

Etape 2 :

 

Faire un revers au niveau de l’ouverture pour les pieds et y glisser un élastique à l’aide d’une épingle à nourrice.

DSCF1658

 

Coudre endroit sur endroit les 2 côtés au point droit puis surjetez les coutures pour de plus jolies finitions. (On coud aussi au niveau des chevilles pour faire se rejoindre les élastiques et refermer.)

 

Etape 3 :

 

Passons à la ceinture en jersey :

Plier dans la largeur le bandeau, coudre au point zig zag puis couper au ciseau le tissus en plus qui déborde (ça évitera une fois plié de faire un gros bourlet ;-))

DSCF1665

Pas besoin de surjeter puisque le jersey ne s’effiloche pas !

Pliez en deux (en mettant la couture à l’intérieur, bien sûr)

On obtient la ceinture en jersey

 

Etape 4 :

 

On va poser la ceinture en jersey :

 

Mettre le sarouel à l’endroit, posez le à plat puis épinglez le bandeau tout autour de la taille du sarouel en prenant soins de bien étirer le jersey pour qu’il fasse bien le tour.

DSCF1666

Ensuite, coudre au point droit en tirant bien sur les 2 tissus, c’est ce qui rendra la taille élastique. Ensuite, surjetez le tout, et voilà !!! Vous avez un sarouel canon et vous pouvez vous la péter car il est unique et fait maison !!!

On me dit souvent qu'après avoir fait un sarouel avec mon tuto, il ne rend pas aussi bien que les miens...je dois avouer que j'ai quand même un petit secret de fabrication top secret.

A vous de trouver le votre ;-)

Si ce n’est pas très clair ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter PARVATISHOP

 

DSCF1678_  PARVATISHOP


Partager cet article
Repost0
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 08:52

Devinez ce que j'ai fait subir à mon homme hier soir ????
LE CALCUL de la quantité d'héxagones que j'ai réalisé pour ma toiture!!!!
Et il n'a pas trouvé HIHIHI (aussi ingénieux qu'il est, j'ai rigolé et me suis vraiment amusée)
Il a cherché au + compliqué, il est passé par des théorie pas possible et est allé jusqu'à calculé le m²


Une 1/2 heure après sachant que mes héxagones ont 3 cm

1 bonne heure après, voici les résultats


334 ou 316 héxagones alors que j'en ai 314
Je lui ai donné un indice tout en bas (erreur de multiplication)
et 0,162 m² alors que j'en ai 0,1591 m²
sachant que mon ouvrage mesure 37 x 43 cm!!!

Nous avons passé une bonne soirée, je lui ai suggéré de compter mes héxagones directement sur mon ouvrage, il a été sportif et ne s'est pas laissé tenté !!!
AH, LES HOMMES, DES AMOURS NON ???

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 08:32
J'ai commencé à broder un côté, tout en continuant par les pointes des tuiles jusque l'autre côté de la toiture.


Ensuite j'ai découpé un morceau de moletton pouvant se glisser dans la toiture par le côté que je n'avais pas encore fermé (il faut au moin enlever 1 cm de chaque côté par rapport aux dimensions de la toiture)


Mettre bien à plat votre molleton et l'ouvrage, le fixer avec quelques épingles ou aiguilles et terminer la préparation des tuiles du bas comme nous l'avons fait de l'autre côté (même principe) :
         puis terminer la broderie.

Bon dimanche. La suite bientôt
Partager cet article
Repost0
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 07:47
C'est tout moi...., comme le dit si bien ma petite copine de NOUAN !!!
 http://cesclo2-patchwork-et-tissus.over-blog.com/article-30504568.html



"croyez moi pour l avoir vu (en parlant de moi) quand elle a un projet dans la tete c est plus un cerveau qu'elle a mais un ordinateur créatif impressionant"


 A TOI et GROS BISOU    
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : BLOG DE CESCLO2
  • : Echanges, partages, découvertes sur mes patchworks et autres créations....
  • Contact

  • CESCLO2 patchwork
  • LE PATCHWORK !!!... que je vous ferais découvrir au fur et à mesure du temps que je passerais sur mon blog... ainsi que d'autres créations.. arrangements floraux,  trucs et astuces, nature, broderie, pts de croix...
  • LE PATCHWORK !!!... que je vous ferais découvrir au fur et à mesure du temps que je passerais sur mon blog... ainsi que d'autres créations.. arrangements floraux, trucs et astuces, nature, broderie, pts de croix...

Cesclo sur FACEBOOK

Recherche